#

L'unique solution pour pérenniser
les branchements et améliorer
la sécurité technique et sanitaire


BRANCHEMENTS & ENJEUX

Les branchements particuliers, véritable enjeu de gestion patrimoniale

Enjeux financiers

Les branchements particuliers représentent près de 20 % du linéaire total des réseaux d’eau en France. Ils comportent de nombreux accessoires et raccords et sont donc plus vulnérables que les réseaux de distribution. En moyenne, ils représentent 70 % des incidents d’exploitation, 50 % des interventions et près de 30 % du volume d’eau potable perdue par le réseau.

Outre les coûts importants de ces réparations pour assurer la continuité du service de l’eau aux abonnés, ces fréquentes interventions peuvent aussi générer des risques de dégradation de la qualité sanitaire de l’eau en réseau.

Depuis plusieurs décennies, le tube en polyéthylène est très largement utilisé pour la construction des branchements particuliers. Bien que sa durée de vie peut être réduite sous certaines conditions d’exploitation, le polyéthylène reste le matériau de référence car il procure de nombreux avantages aux services des eaux : fiabilité supérieure, plus économique, souple et facile à poser.

Enjeu de performance du service de l’eau

Pour une collectivité, les branchements particuliers représentent un véritable enjeu de gestion patrimoniale de la ressource en eau et de son réseau d’alimentation en eau potable pour ses administrés. Ils sont un point sensible de la maîtrise de la qualité sanitaire de l’eau, de la continuité du service aux abonnés et du coût du service rendu.

Les branchements particuliers sont des points de vulnérabilité du réseau d’eau pour la maîtrise de la qualité de l’eau :

  • Parce qu’ils sont constitués de nombreux accessoires et de tubes de faible épaisseur bien qu’en conformité avec la norme tube EN12201.
  • Risque de dégradation de la qualité sanitaire de l’eau pendant les travaux de réparation ou de remplacement du branchement.
  • Risque de retour d’eau dans le réseau de distribution.
  • Possibilité d’interaction entre l’eau et les matériaux car la surface mouillée est plus importante dans les petits diamètres et les tirages d’eau sont aléatoires.

Vieillissement prématuré des branchements :

Selon les différentes normes appliquées au fil des dernières décennies, les tubes en polyéthylène ont toujours été calculés pour résister aux contraintes d’exploitation jusqu’à 50 ans avec une eau à 20°C.

Pour autant, plusieurs exploitants de réseaux et de nombreux laboratoires ont mis en évidence que la durée de vie du tube en polyéthylène pouvait ne pas atteindre le seuil des 50 ans sous l’action conjuguée de plusieurs facteurs non pris en compte lors de la définition des caractéristiques du tube par la norme :

  • Augmentation de la température de l’eau dans le réseau.
  • Nature du désinfectant et augmentation de sa concentration dictée par les règlements de sécurité sanitaire.
  • Contraintes mécaniques excessives supportées par le tube :
  • - Rayon de courbure trop faible lors de la remontée vers le compteur.
    - Tension longitudinale : rétraction du tube, tirage excessif…
    - Torsion du tube lors du montage des accessoires



Le tube EXCEL-PLUS® a été développé pour répondre au problème de vieillissement prématuré des branchements d’eau potable quelle que soit :
- La nature du désinfectant afin de permettre à l’exploitant du réseau de changer de désinfectant si les contraintes sanitaires l’y obligent.
- La concentration du désinfectant.
- La température de l’eau dans le réseau.
#

Principaux problèmes rencontrés :

Etanchéité des joints et des colliers, résistance à la corrosion des accessoires en métal, sensibilité des tubes au poinçonnement, oxydation par les désinfectants, risque de perméation aux hydrocarbures et pesticides, ….